CHOCOLATIERS CATHARES : UNE PASSION A PARTAGER SANS MODERATION !

CHOCOLATIERS CATHARES : UNE PASSION A PARTAGER SANS MODERATION !

Bonbons de chocolat, tablettes de chocolat, ganaches, mendiants, sujets de Pâques et de Noel, biscuits sablés, bonbons et sucettes cuits à l’ancienne au chaudron, caramels tendres et fondants (qui ne collent pas aux dents, véridique !), et même du nougat depuis le début de l’année 2018… La boutique des Chocolatiers Cathares, c’est la caverne d’Ali Baba des gourmands de 7 à 77 ans.

 

Itinéraire d’un passionné

Aux commandes de cet atelier des délices, se trouve Youcef Osmani, Maître Chocolatier-Biscuitier-Confiseur depuis 1994. « En 1983, j’ai eu la chance de rencontrer le Maître Chocolatier Marc Vellut, confie-t-il. Il m’a mis le pied à l’étrier alors que je n’avais pas encore tout à fait 20 ans. J’ai démarré manœuvre, et gravi les échelons chez lui (la société Nougalet). » Après maintes aventures professionnelles autour du chocolat en France et en Suisse, le Maître Chocolatier ouvrait finalement son propre atelier dans la zone artisanale du Castellas, à Montredon des Corbières, il y a un an et demi.

 

La bosse du terroir des Corbières

« Je ne suis pas un industriel mais un artisan », s’exclame Youcef. A son savoir-faire, il ajoute une sélection minutieuse des produits qu’il emploie dans la confection de ses confiseries. « Les noisettes que j’utilise pour le nougat viennent de Villesèquelande (près de Carcassonne, dans l’Aude), mon miel de la Miellerie des Clauses de Montséret, mon huile d’olive de la coopérative L’Oulibo (à Bize-Minervois), la farine de mes sablés vient de chez un minotier à l’ancienne installé à Alzonne, et je prends la fleur de sel à Gruissan pour faire mon caramel. J’ai à cœur de parler de ma région et mon terroir, de mettre en avant le patrimoine local. » Seuls des colorants ou arômes naturels qui nous rappellent notre notre enfance (comme la réglisse ou la sève de pin) entrent dans la composition des bonbons. Autant dire que l’huile de palme et les conservateurs ne sont ni ne seront jamais les bienvenus sur les étagères de l’atelier du Maître !

 

Collaboration avec Catherine James, artiste-peintre gruissanaise

Jusqu’au-boutiste, ce partisan de la mise en valeur du terroir a même fait appel à une artiste locale pour décorer ses boîtes à sucre : « Catherine James, c’est une amie, confie le maître. A ce jour, elle a peint 6 toiles que l’on retrouve sur les boîtes : trois sur Narbonne (le Pont des Marchands, les Halles et le Palais des archevêques), deux sur Gruissan (les chalets et la tour Barberousse) et enfin le château de Quéribus. On envisage de continuer avec le château de Peyrepertuse, peut-être Bages aussi… »

 

Le chocolat, ça se partage !

Tous les mercredi et samedi après-midi, Youcef Osmani reçoit du public lors de ses ateliers créatifs. Périscolaires, séniors, associations, familles… Tous sont les bienvenus dans l’atelier pour y mouler, découper et décorer des chocolats sous l’œil attentif du maître. Le petit bonus : on repart avec (si l’on n’a pas déjà tout mangé en sortant de la boutique). Il suffit de 5 ou 6 personnes pour constituer un groupe. « Il faut voir le visage émerveillé des enfants… comme des plus grands », plaisante le Maître.

 

Bientôt un musée du chocolat

Branlebas de combat au premier étage de la boutique-atelier de Montredon ! « Nous préparons l’épopée du cacao sur 300 m2. Alors que nous recevions jusqu’à présent les visites des groupes au rez-de-chaussée, on va pouvoir les accueillir à l’étage, et leur raconter l’Histoire du chocolat depuis les Incas et la civilisation Maya jusqu’à la tablette que l’on connaît. De vieux appareils à confiserie des années 1900 seront aussi exposés. » On n’arrête plus la machine…

 

Le chocolat et le vin des Corbières : un mariage heureux

« Je prépare un mariage… glisse Youcef Osmani sur le ton de la confidence. Mais il ne s’agit pas simplement de faire déguster des chocolats avec du vin des Corbières. Je prépare une ganache au cru Corbières, dans laquelle je mélange directement les deux ingrédients, pour qu’ils se subliment réciproquement. On allie la force du cacao aux arômes charnus du vin des Corbières, pour un résultat d’une grande douceur. » Cet été déjà, Youcef Osmani proposait des pâtes de fruit au vin des Corbières. Il y a donc décidément mille manières de déguster un bon Corbières !

 

« Le plaisir le plus délicat est de faire celui d’autrui. » Jean de la Bruyère

 

 

Les Chocolatiers Cathares, ZA du Pech-Redon, à Montredon-des-Corbières.
Ouvert tous les jours de 10 h à 19 h.
Visite gratuite de l'atelier environ toutes les heures.
Ateliers création les mercredi et samedi après-midi, sur réservation au 04 68 27 04 04

 

Nos autres produits du terroir

Parmi les produits à ne pas louper en visite dans les Corbières, se trouve le « muge »....
1206